Acting for Change Tour au Zimbabwe!

Après avoir passé un moi en Afrique du Sud, Marie et Elsa reprennent la route avec destination le Zimbabwe!   HARARE capitale du ZIMBABWE

Quelque difficultés avec la conduite à droite et de nombreux km après, elles arrivent à Harare, la capitale du Zimbabwe.

Ce voyage a été particulièrement aventureux pour les jeunes filles qui ont été confrontées à une des difficultés auxquelles se heurtent de nombreux voyageurs : le passage des frontières. Nous, les européens, oublions parfois la chance et les avantages liés à appartenance à l’espace Schengen en particulier la possibilité de libre circulation au sein de celui-ci. Pour nous déplacer au sein de l’Union Européenne un document d’identité suffit, pas ou très peu de queue aux postes de contrôle et aucun VISA nous est requis. Cependant, lorsque nous décidons de sortir de l’UE, c’est toute une autre histoire! Les délais d’attente gonflent et les contrôles se multiplient. Pour Marie et Elsa le passage de la frontière entre Afrique du Sud et Zimbabwe a eu une durée de 3 heure, ensuite les contrôles (parfois très longs et fastidieux) et l’attribution du VISA se sont conclus positivement malgré un échange d’apposition VISA-passeport ( Marie se retrouve avec le VISA d’Elsa sur son passeport et vice-versa).

Bien que cela puisse être très agaçant, les filles adoptent une attitude positive et se retiennent de contester et faire des histoires Giraffesavec les responsables du service immigration. Ceci nous paraît un choix très raisonnable car en effet, lorsque l’on se trouve en voyage les contrôles de frontières peuvent devenir des réelles barrières car ils peuvent souvent être menés de manière arbitraire et selon l’interlocuteur que l’on se trouve devant tout peut changer. Ainsi, parfois il faut savoir se retenir et mettre de côté l’énervement (bien que celui-ci puisse être parfois totalement justifié) afin de ne pas se retrouver à être recaler et ne pas pouvoir obtenir les VISA ou l’autorisation pour rentrer dans le pays que nous convoitons.

Marchés et chenilles grillées Grâce au couchsurfing et les voyageurs rencontrés le long de la route les filles découvrent le Zimbabwe autrement : cascades, parcs nationaux, marchés, nourriture locale, animaux en tous genre…

Pendant leur voyage Elsa et Marie continuent de rencontrer des femmes entrepreneurs dont elle réalisent d’intéressant portraits qui nous permettent de découvrir leur projets autour du monde, comme par exemple Suraiya qui a souhaité quitter son emploi d’enseignante pour lancer son entreprise de mobilier afin de mieux agencer son temps entre travail et vie de famille. Découvrez les portraits des femmes entrepreneuses sur le blog d’Acting for Change Tour.

Pour connaître mieux Elsa et Marie cliquez ici et découvrez la petite vidéo sympathique qu’elles ont réalisé 😉

Un creu? Pattes de poulets grillées pour les demoiselles..

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :