Mai 22

Bénédicte en Inde 4

Le séjour à l’Ashram touche à sa fin et notre voyageuse responsable reprend la route direction la ville de Jaipur (Rajastan) où elle est attendue à la Saharia organic farm pour sa première expérience indienne de WWOOFING.

Un long voyage en bus recommence alors pour Bénédicte qui, comme de nombreux voyageurs, se retrouve à devoir faire les comptes avec des prévisions de temps de déplacement bien trop optimistes!

Moins drôle, Bénédicte sera confrontée, comme de nombreux voyageurs qui partent dans une démarche de tourisme « autrement » aux dérives et aux conséquences provoquées par le tourisme de masse. Les enfants qui mendient intensément auprès des touristes, les bidonvilles, l’aide Bénédicte 4 panoramasouvent intéressée offerte par des particuliers qui ont fait de « l’arnaque à touriste » leur gagne pain, des entreprises qui se cachent derrière le statut d’hôtes de wwoofing afin d’obtenir de la main d’œuvre à moindre coût et qui en profitent pour gagner un peu d’argent additionnel à travers les frais d’hébergement (supposés être couverts par le travail effectué gratuitement au sein de la ferme)…

D’autres de nos voyageurs parrainés qui sont partis dans une démarche de tourisme responsable dans des pays en voie de développement ont pu observer ces phénomènes et ont ressenti le sentiment d’être considérés des « porte-monnaie sur patte« , sur lesquels les populations locales ont appris à jouer en touchant les cordes sensibles de la culpabilité et du misérabilisme pour s’enrichir ou arrondir les fins de mois. Nous ne pouvons ignorer ces réalités et nous devons prendre conscience des mécanismes perverses que le tourisme sauvage ou de masse ont mis en place au fil des années et que nous nous devons, dans une démarche du respect de la dignité humaine et des cultures locales, de changer.

benedicte 4 gare de bus

Cependant, comme tout voyage voué à la rencontre de l’autre, le périple au Rajastan offre à Bénédicte également des rencontres qui lui laisseront un souvenir positif.  Des jeunes étudiants en tourisme lui offriront des échanges riches sur leur vision du tourisme, un chauffeur de bus scolaire l’aidera à retrouver son chemin vers la ville, un habitant lui présentera sa famille et prendra soin d’elle en l’aidant dans ses démarches et lui permettant de découvrir la ville à l’indienne (même si après une première approche pas tout à fait désintéressée…autant de gestes généreux animé sans aucune arrière-pensée qui l’aideront à arriver à bon port et à ré-équilibrer la balance sur l’évaluation de son expérience en Inde.

Envie de savoir plus? Cliquer ici! 🙂

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :