L’AG EquiTerre Paris

C’était le 7 septembre 2013 les membres et les bénévoles d’EquiTerre Paris se sont réunis pour l’assemblée générale ordinaire!

.

Repas convivial

Les bénévoles d’EquiTerre Paris se sont retrouvés à la MDA du 10ième afin de partager un cocktail de bienvenu.

.

Le bureau a ensuite procédé à un point sur l’actualité de l’association et à l’introduction des nouveaux arrivées 😉

.Election bureau

.

Les membres ont ensuite procédé à la re-élection du bureau et tout le monde a partagé un repas collaboratif dans la bonne humeurs!

.

.

.

Enfin, les bénévoles ont pu assister à une formation/initiation sur la Consommation Responsable qui a été suivi d’un petit débatSAMSUNG

Les bénévoles ont passé un moment agréable et nous sommes tous repartis plus motivés que jamais avec encore plus d’idées plein la tête!

Merci à tous ce qui ont été là avec nous pour rendre cet AG un moment de pur bonheur solidaire! 😉

Publié dans Actualités de l'association | Laisser un commentaire

Bénédicte au Népal 2

En route vers une nouvelle aventure

En route vers une nouvelle aventure

Après son Wwoofing, notre parrainée Bénédicte se rend auprès de l’orphelinat Children & Women Promotion Center (CWPC) au sein duquel elle va être bénévole pendant une semaine.

Elle salue les deux voyageurs argentins rencontrés quelques jours auparavant au sein du Wwoofing qu’elle vient de quitter.

A son arrivée à l’orphelinat notre voyageuse en herbe se rend vite compte d’avoir quartier libre quand à l’organisation de son action. En effet, elle ne sera pas encadrée pendant son bénévolat et s’adapte en trouvant petit à petit ses marques toute seule.

Les enfants se montrent curieux et le lien se crée assez rapidement. Bien entendu comme tous les enfants ils jouent avec Bénédicte et la testent continuellement pour voir jusqu’à quel point ils peuvent aller. Globalement  positive, cette expérience permet cependant à Bénédicte de voir avec ses yeux les difficultés du volontariat international: les enfants sont habitués à se débrouiller tous seuls et bien que son passage à l’orphelinat ait été utile et enrichissant pour les enfants, elle ne parviendra pas en une semaine à changer radicalement leur situation.

.

Les enfants de l'orphelinat

Les enfants de l’orphelinat

De plus, pendant son séjour un responsable n’oubliera pas de lui demander, en plus de son bénévolat, un don pour soutenir l’orphelinat…quand nous nous préparons à voyager au plus près des habitants locaux nous avons tendance à beaucoup travailler sur la notion de préjugé. Les préparations au départ  portent souvent beaucoup sur l’interculturalité et les préjugés culturels que nous pouvons avoir envers les populations d’accueil. Il est cependant tout aussi important nous préparer aux préjugés que nos hôtes pourrons avoir envers nous. La plus part des interlocuteurs avec qui nous serons confronté vont inévitablement avoir des idées reçues associées à notre statut d' »occidentaux ». Ceci est d’autant plus vrai lorsque nous nous rendons dans des pays en voie de développement où les européens et les occidentaux en général sont considérés d’emblée riches et donc dans le devoir moral d’aider financièrement les œuvres de développement ou simplement son interlocuteur.

Women & children promotion center, Sauraha

Women & children promotion center, Sauraha

Un sentiment de frustration est donc une réaction tout à fait normale et il faut essayer, malgré la difficulté que cela engendre, de ne pas prendre ce comportement au niveau personnel. En effet, cela n’est pas lié à la relation personnel avec l’interlocuteur quant à un différend culturel et parfois historique. Il est donc à ce stade fondamental de ne pas encourager cette mentalité et pratique en versant des dons ou en cédant aux demande d’argent. Bien que s’agissant d’une épreuve ardue, il est très important d’essayer de discuter sur les stéréotypes avec les populations d’accueil afin de faire comprendre aux interlocuteurs que les préjugés véhiculés par les médias de masse sont souvent faux.
La sensibilisation de la société civile sur les inégalité Nord-Sud afin de parvenir à un changement de mentalité et de comportement doit s’effectuer tant ici que la-bas. Dans le cas des voyageurs responsables, cette action de sensibilisation passe également par là.

Publié dans Actualité des projets, Actualités de l'association, Actualités de la consommation responsable, Tourisme Responsable | Marqué avec , , , , | Un commentaire

Bénédicte au Népal

Il temps pour notre voyageuse alternative de quitter l’Inde en direction du Népal.

Nepal

Après un voyage assez périlleux, comme souvent dans les pays exotiques, notre jeune parrainée arrive à sa destination où est elle accueillie chaudement par ses hôtes. Au Népal comme en Inde, l’hôte est sacré et on lui réserve un traitement royal. Ainsi par exemple, Bénédicte se voit proposer une place spéciale à l’heure du repas au sein de sa famille d’accueil en wwoofing. En effet va avoir le privilège de profiter de deux tabourets: un pour s’assoir et un deuxième pour poser son assiette, tout comme le chef de famille. Les autres membres de la famille disposent d’un tabouret pour s’assoir, mais ceux-ci sont nettement plus bas que celui réservé à Bénédicte et au chef de famille.

Femmes en tenue traditionnelles

Femmes en tenue traditionnelles

 

Bien qu’elle bénéficie d’un traitement d’honneur, notre voyageuse se trouve confrontée aux difficultés de la vie quotidienne: il faut en effet s’habituer à la nourriture locale, aux toilettes à la turque, aux trajets à pied dans une nature aussi luxuriante que dangereuse, à la barrière de la langue, au transport de la marchandise à la main ou à la « tête », au travail à la ferme avec des moyens rudimentaires, … autant de difficultés auquel tout voyageur soucieux de s’intégrer et respecter les coutumes locales est confronté.

.

Travail à la ferme

Travail à la ferme

En particulier, la différence de forme physique qui découle d’un mode de vie basé sur l’habitude au confort qui caractérise nos sociétés occidentales se révèle souvent une des difficultés majeures pour les voyageurs qui se rendent dans pays en voie de développement à son arrivée. Notre Bénédicte n’y échappe pas, ses premiers jours de travail se révèlent assez pénibles mais la réaction de ne pas se rendre face aux premières difficultés reste la bonne.

.

Pour notre jeune globe trotteuse ceci se révèle particulièrement difficile car prise par sa soif de découverte, elle ne reste que peut de jours à chaque étape de son voyage. Bien que compréhensible et malgré sa bonne volonté pour apprendre un maximum, ce choix rend plus difficile le parcours d’immersion, respect et de partage avec les populations locales.

 

Le transport à la népalaise

Le transport à la népalaise

Enfin, l’adaptation à une nouvelle culture représente également un écueil important lorsqu’on voyage, notamment seul.La notion de valeur change en effet selon les cultures et les conditions de vie, ainsi prendre une douche le matin : un acte qui peut paraître anodin ici en France peut paraître irrespectueux dans un petit village népalais où l’eau est considérée une ressource précieuse car insuffisante et d’accessibilité réduite. Il est ainsi indispensable de bien préparer son voyage à travers des formations à l’interculturalité avant le départ afin de ne pas se trouver en difficulté, voir en danger, une fois sur le terrain. EquiTerre Paris travaille en ce moment sur ce volet pour mieux aider ses parrainés dans la mise en place et la réalisation de leur projet de « voyage autrement ».

Envie d’en savoir plus sur les aventures de Bénédicte au Népal? Rendez-vous sur son blog pour lire l’ensemble de ses articles!

 

 

 

Publié dans Actualité des projets, Actualités de l'association, Tourisme Responsable | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Bénédicte en Inde 4

Le séjour à l’Ashram touche à sa fin et notre voyageuse responsable reprend la route direction la ville de Jaipur (Rajastan) où elle est attendue à la Saharia organic farm pour sa première expérience indienne de WWOOFING.

Un long voyage en bus recommence alors pour Bénédicte qui, comme de nombreux voyageurs, se retrouve à devoir faire les comptes avec des prévisions de temps de déplacement bien trop optimistes!

Moins drôle, Bénédicte sera confrontée, comme de nombreux voyageurs qui partent dans une démarche de tourisme « autrement » aux dérives et aux conséquences provoquées par le tourisme de masse. Les enfants qui mendient intensément auprès des touristes, les bidonvilles, l’aide Bénédicte 4 panoramasouvent intéressée offerte par des particuliers qui ont fait de « l’arnaque à touriste » leur gagne pain, des entreprises qui se cachent derrière le statut d’hôtes de wwoofing afin d’obtenir de la main d’œuvre à moindre coût et qui en profitent pour gagner un peu d’argent additionnel à travers les frais d’hébergement (supposés être couverts par le travail effectué gratuitement au sein de la ferme)…

D’autres de nos voyageurs parrainés qui sont partis dans une démarche de tourisme responsable dans des pays en voie de développement ont pu observer ces phénomènes et ont ressenti le sentiment d’être considérés des « porte-monnaie sur patte« , sur lesquels les populations locales ont appris à jouer en touchant les cordes sensibles de la culpabilité et du misérabilisme pour s’enrichir ou arrondir les fins de mois. Nous ne pouvons ignorer ces réalités et nous devons prendre conscience des mécanismes perverses que le tourisme sauvage ou de masse ont mis en place au fil des années et que nous nous devons, dans une démarche du respect de la dignité humaine et des cultures locales, de changer.

benedicte 4 gare de bus

Cependant, comme tout voyage voué à la rencontre de l’autre, le périple au Rajastan offre à Bénédicte également des rencontres qui lui laisseront un souvenir positif.  Des jeunes étudiants en tourisme lui offriront des échanges riches sur leur vision du tourisme, un chauffeur de bus scolaire l’aidera à retrouver son chemin vers la ville, un habitant lui présentera sa famille et prendra soin d’elle en l’aidant dans ses démarches et lui permettant de découvrir la ville à l’indienne (même si après une première approche pas tout à fait désintéressée…autant de gestes généreux animé sans aucune arrière-pensée qui l’aideront à arriver à bon port et à ré-équilibrer la balance sur l’évaluation de son expérience en Inde.

Envie de savoir plus? Cliquer ici! 🙂

 

 

Publié dans Actualité des projets, Projets en cours, Tourisme Responsable | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Bénédicte en Inde 3

Après un long voyage, Bénédicte est finalement arrivée à Rajpur (village à 4 km de Bahjoi ) où elle va vivre sa première expérience au sein de l’ashram « La Yatharth Yog Ashram Foundation »!

Le cadre verdoyant et paisible intrigue et rassure notre voyageuse qui va pouvoir désormais commencer à observer de plus près la culture indienne.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Bien que le sens de l’observation soit la première habilité que le voyageur doit développer, celle-ci n’est souvent pas suffisante pour garantir l’acceptation et la fusion dans le groupe d’accueil. En effet, s’il est important d’observer afin d’essayer de décrypter les codes culturels et comportementaux des hôtes, il est tout autant important d’essayer d’entrer dans cette mentalité, de s’adapter et d’utiliser son sens de l’observation pour deviner ce que nos hôtes attendent de nous selon le code culturel dominant…Cet exercice est très difficile d’autant plus que souvent ce que l’on attend du voyageur n’est pas forcément un comportement usuel dans sa culture. Ainsi, ce qui peut sembler un acte ou un refus justifié dans la culture du voyageur risque de vexer l’hôte jusqu’à pouvoir dans certains cas compromettre la relation avec celui-ci…On a bon à s’y préparer et à être ouvert d’esprit tout voyageur y passe et Bénédicte n’y échappe pas non plus!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA Heureusement pour elle, ne pas avoir voulu chanter une chanson française en public n’a pas eu de conséquences trop importantes! De plus, suite à cette expérience, elle a su se rattraper avec le respect des traditions culinaires malgré la tourista (forme de diarrhée qui touche souvent les voyageurs liée généralement au changement de climat, de type d’alimentation et au changement des conditions d’hygiène qu’elle a du, comme presque tout voyageur de longue durée, endurer…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Ce séjour lui aura donc permis de découvrir des facettes très importantes de la culture indienne comme la spiritualité, les traditions culinaires, les pratiques agricoles et les alternatives écologiques au sein de l’Ashram.

 

Vous êtes curieux? Cliquez ici pour en savoir plus! 😉

Publié dans Projets en cours, Tourisme Responsable | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Le réseau SENS et Starting Block parlent de nous

L’association Starting Block, reconnue pour ses compétences dans l’éducation à la citoyenneté, a rédigé un article sur EquiTerre Paris.

Vous pourrez le retrouver en cliquant sur le lien ici! 🙂

 

Publié dans Actualités de l'association, Ils parlent de nous! | Laisser un commentaire

Bénédicte en Inde 2

Notre petite parrainée Bénédicte est au début de son périple autour du monde et découvre entre surprise et perplexité les différences interculturelles que ce merveilleux pays qu’est l’Inde lui réserve.

Comme pour tout voyageur en sac à dos, les déplacements représentent une partie généralement tout autant pénibles que riches en émotions: la peur de se tromper, la difficulté dans la communication avec les populations locales, la découverte de la culture, l’émerveillement face aux panoramas dépaysants…une constante chez les voyageurs en mal d’aventure : ce sentiment à la fois de peur et d’envie irrépressible d’aller vers l’inconnu…et si ce que l’on découvre ne reflète pas forcément l’idée qu’on s’était fait et on peut être même parfois déçus, c’est là aussi que ce trouve la richesse du voyage qui nous aide à aller plus loin de l’image que les médias, les agences de voyages ou les cartes postales veulent nous faire passer!

 

Bénédicte a ainsi, elle aussi, vécu de profondes émotions lors des longues heures de voyages pour se rendre de Delhi à Bahjoi!

 

Si dans un premier temps les regards curieux et insistants des indiens la perturbent la gentillesse et l’hospitalité des gens communs aideront, notre globe-trotteuse à arriver à sa destination : l’ashram de Rajpur!

Pour en savoir plus sur le périple de Bénédicte cliquez ici!

Publié dans Actualité des projets, Projets en cours, Tourisme Responsable | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Bénédicte en Inde (1)

BénédicteBénédicte, parrainée par EquiTerre Paris dans le cadre de son voyage autour du monde, est arrivée en Inde après plus de 8h30 de voyage!

Son voyage n’a pas été le plus confortable du monde et fut aussi l’occasion pour elle de repenser à son projet.

Comme souvent, dans ces voyages de longue durée, l’avion représente le premier moment de doute. Pour la première fois, il y a le temps de penser, pour la première fois, le projet devient concret, pour la première fois, nous sommes confrontés à la culture, pour la première fois, les proches ne sont plus là et nous réalisons que nous ne les verrons plus avant longtemps… Bénédicte n’y a pas échappé.

Et puis…le doute laisse place à l’excitation du voyage: CA Y EST ON Y EST!

La vie bouillonne, la tête tourne, le choc culturel nous surprend malgré toute la préparation! On change les devises, on cherche les bus et enfin on arrive à notre première destination 😀

Pour Bénédicte, c’est New Delhi et ELLE EST ARRIVÉE !!

Vous pourrez retrouver plus de photos sur son blog:

http://www.alter-native-trip-project.fr/2013/04/11/incredible-india-episode-1/

Publié dans Actualité des projets, Actualités de l'association, Projets en cours, Tourisme Responsable | Laisser un commentaire

Présentation video de Bénédicte : notre dernière parrainée EquiTerre Paris!

Nous vous avons déjà parlés de Bénédicte et de son projet, maintenant nous vous la présentons à travers cette petite interview qu’elle nous a accordés juste avant de partir! A toi la parole Bénédicte 😉 !

 

Bientôt des nouveaux articles seront en ligne sur ses aventures!

Merci au site http://www.musicscreen.be pour la musique présente dans la vidéo

 

Publié dans Actualité des projets, Tourisme Responsable | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Soyez fiers d’être « FAIR » !

Le 5 mai prochain, Paris va ouvrir les festivités de la « Quinzaine du Commerce Equitable »  avec la Fair Pride tant attendue et son cortège qui déambulera dans les rues de la capitale.

 

Vous ne connaissez pas encore la Fair Pride?Fairpride2013

Pour la 3ieme année le premier carnaval éthique et solidaire revient dans les rues de Paris pour promouvoir les valeurs du commerce équitable !

L’objectif de cet évènement est de faire découvrir au public de nombreux produits issus du commerce équitable ainsi que de promouvoir une nouvelle façon de consommer qui soit plus respectueuse de l’environnement et plus responsable.

De nombreuses activités et ateliers vous seront proposés tels que :

–          Un village solidaire, avec des stands de vente et de sensibilisation, d’animation (maquillage, contes, danse, musique etc.) mais aussi de dégustation de produits équitables et bio

–          Une parade festive de de 14h à 17h

–          Un défilé de mode éthique

–          Un concert de clôture

Alors si vous aussi, comme EquiTerre Paris, vous êtes fiers de vivre « FAIR » au quotidien et si le cœur vous en dit, rejoignez notre équipe de petites mains au grand cœur qui vous attendent à bras ouverts (et oui la poésie aussi n’a jamais fait de mal à personne !) pour tenir le stand et/ou participer au cortège.

Pour plus d’infos sur l’évènement, rendez-vous sur : le site de la Fair Pride !

A très bientôt !!

L’équipe EquiTerre Paris

 

Publié dans Actualité des projets, Actualités de l'association, Bons Plans et Evènements, Evénements 2013, Projets en cours | Laisser un commentaire