«

»

Déc 10

Acting for change tour au Bangladesh!

Après l’Amérique du Sud Elsa et Marie s’envolent vers le dernier continent de leur trip : l’Asie. Première étape le Bangladesh : Dhaka en particulier où les filles se rendent pour rencontrer Grameen Bank.

Bangladesh.Lors de leur arrivée à Dhaka, nos parrainées sont confrontées à un ressenti commun aux voyageurs qui voyagent dans des pays où les occidentaux sont peu nombreux : tout le monde se retourne dans la rue pour les regarder. Si cela peut être gênant, il s’agit d’une expérience très récurrente car en effet l’exotisme de l’étranger attire l’attention des locaux.

 

A peine arrivées, elles sont contraintes à un repos forcé car en effet c’est une période de « hartal » : en effet, lors de leur passage se tient à Dhaka le procès d’anciens politiques ayant collaborés avec le Pakistan lors de la guerre d’indépendance en 1971 (voir notre article sur l’histoire du Bangladesh ci-dessous). La plupart sont accusés au mieux de crime de guerre, au pire de crime contre l’humanité… La première sentence ayant été annoncée (la peine de mort par pendaison NDLR) les partisans du parti de ces criminels appellent à la grève nationale pour manifester contre cette décision. Or ces temps de grève, appelés hartals, dégénèrent souvent en manifestations violentes, ainsi pour des raisons de sécurité, les jeunes filles restent confinées à l’espace de leur hôtel pendant quelque jours, le temps que le hartal soit levé.

Le hartal devé, Marie et Elsa peuvent commencer à visiter, accompagnées par Martin rencontré en couchsurfing, Dhaka et ses alentours. Après avoir été surprise par la curiosité des bangladais, les filles d’Acting For Cange Tour sont également surprise par leur hospitalité. Yunus

 

Elles débutent leur stage auprès de la Grameen Bank : la première banque de microcrédit au monde destinée « aux pauvres » fondée par le professeur en économie Muhammad Yunus.

C’est pour elles l’occasion d’en découvrir d’avantage sur le micro-crédit et cette institution qui a changé la vie de nombreuses personnes dans le monde en leur permettant de mettre en place des activités génératrices de revenus. Après une semaine passée au siège, Marie et Elsa se rendent sur le terrain, dans les villages, rencontrer directement certain des bénéficiaires des micro-crédits octroyés par la Grameen Bank et mieux en comprendre le fonctionnement. Elles se rendent ainsi à « Vowal Rajabari », située près de Gazipur.

Elles rencontrent ainsi, parmi d’autres, d’Arissa qui fait partie des pionnières de son village et qui a obtenu son premier prêt en 1984 (la banque a officiellement été instituée en 1983 ndlr). Elle a pu ainsi démarrer une activité agricole et ouvrir par la suite une épicerie. Ces activités ont permis à Arissa et sa famille de changer considérablement leur condition de vie.

 

Ce voyage permet également à Elsa et Maris d’apprendre énormément sur le pays et sur la condition des femmes au Bangladesh et d’en découvrir les traditions culinaires (très épicées!) et même de participer à un mariage typique.

 

mariage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>