Nov 02

Les Nomad’2.0. en Bolivie!

La Bolivie est le pays que de nombreux voyageurs visitent après avoir parcouru le Pérou et nos voyageurs de font pas exception à la règle. Ce pays leur laisse une impression quelque peu différente et en dépit de ses nombreux attraits, ils regrettent tous deux que les locaux se tiennent à distance des touristes ce qui ne facilite pas les échanges humains et la connaissance du pays à travers ses habitants.

.

lac TicacaLe lac Titicaca borde la frontière entre le Pérou et la Bolivie et c’est tout naturellement dans ce coin-là que les Nomad’2.0. font leur premiers pas dans ce pays. Ils se rendent donc à Copacabana, ville très fréquentée par les touristes qui viennent chercher un peu de repos du fait de sa situation idéale sur l’axe touristique Cuzco/La Paz. Départ ensuite pour La Paz, capitale économique et administrative du pays perchée à 3400 m d’altitude.

.

camino de la muerte

C’est là que nos voyageurs décident d’entreprendre une aventure des plus périlleuses : la route des Yungas, autrement appelé le « Camino de la Muerte » (« route de la mort »). Cette route a fait de nombreux morts et les véhicules n’y circulent plus de nos jours. Il s’agit d’une route étroite à flanc de montagne qui ne laisse que peu de marge de manœuvre et où la prudence est de rigueur pour éviter de tomber dans le vide. Aventuriers mais prudents, Alex et Laetitia en gardent un souvenir agréable leur permettant un point de vue imprenable sur la vallée.

 .

 Après la montagne, les Nomad’2.0. se lancent à l’assaut de la Pampa amazonienne pendant 3 Foretjours au cours desquels ils peuvent vivre la vie de véritables Indiana Jones : pêcher des piranhas, traquer des anacondas, naviguer au milieu des crocodiles et lutter contre les moustiques… Heureusement ces épreuves sont compensées par le bonheur d’avoir pu nager au milieu de dauphins au ventre rose caractéristiques de cet endroit du globe.

.

Le « Voyager Autrement » peut assumer des formes variées à Sucre Leaitita et Alex s’accordent avec leur hostel pour un échange de services : les Nomad’2.0 y travaillent quelques heures par jour en échange du logement gratuit. Au delà de l’avantage économique qui permet de tenir sous contrôle le budget, cet échange leur permet de réaliser une nouvelle expérience et de découvrir une nouvelle facette de la ville par le travail.

désert

Et pour en savoir plus sur les aventures des Nomad’2.0 visitez leur site internet : http://nomad2-0.com!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :