Mar 03

Nomad2.0 au Paraguay

A Noël les Nomads décident de se ressourcer et de faire une surprise à leur proches et rentrent passer les fêtes en familles. Après 3 semaines, il est temps de repartir en Amérique du Sud, excités et tristes à la fois.

20 heures de trajet plus tard ils arrivent à Asunción au Paraguay où ils souhaitent découvrir réellement ce pays, encore mal connu des touristes, souvent réfractaires à le visiter par manque d’activités.

Premier constat pour nos voyageurs : Asunción n’est pas une ville très attractive et excepté des chaînes de restauration internationale, la nourriture n’est absoluement pas variée et est grasse. Ici, on mange seulement des sandwiches, des empanadas, des hamburgers … bref pas de folies culinaires ici. Mais les gens sont très accueillants, avenants et souriants. Alex et Leatitia ressentent une ressemblance avec la Colombie : où même s’il est présent, on ne se sent pas en danger, ni de tension entre eux et les locaux.

Nos voyageurs prennent le temps de découvrir l’histoire et la culture de ce pays et remarquent que différemment que dans les autres pays d’Amérique du Sud où les richesses sont concentrées dans les grandes villes, au Paraguay les petites villes de campagne comme San Bernardino, sont composés de belles maisons, parfois luxueuse en brique. Ici, les gens travaillent dans la capitale et investissent dans les petites villes pour passer des weekend en campagne. Un système de vie ressemblant un peu à l’Europe.

Attirés par un carnaval, les Nomad2.0 partent pour pour Encarnacion. Ici une parade de 6 heures, haute en couleurs et rythmée par une musique brésilienne les éblouit.

Bien que le Paraguay n’offre pas beaucoup d’activités et que les villes ne soient pas très attractives, nos voyageurs découvrent une ambiance tout à fait différent : les gens se révèlent parmi les plus sympathiques et curieux de leur voyage. Ainsi, en bons voyageurs responsables, les Nomad2.0 prennent plaisir à découvrir un pays méconnu par le tourisme de masse.

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :