Nomad’2.0 épisode 1!

logo 10x10

Il est temps de faire le point sur le voyage de nos deux Globes Trotter partis depuis le mois de janvier pour faire un tour du monde pendant 2 ans.

Il semble important de commencer les objectifs de Laetitia et Alex pour cette épopée ouverte sur le monde :

1/ Grâce à des outils de communication web, nos jeunes voyageurs désirent faire partager leurs aventures et de faire rêver des jeunes malades/en situation de handicap. Leur projet est lié à l’association « enfant@l’hopital » (toutes les infos sur http://www.enfant-hopital.org)

2/ Partager chaque jour, leurs aventures, mésaventures et situations improbables afin de mettre en image leur quotidien.

3/ Etudier l’art de vivre des hommes et femmes dans chacun des pays: s’initier à la cuisine locale, comprendre les fêtes et traditions, s’initier aux sports locaux, s’enrichir de la musique et des danses traditionnelles, s’essayer aux métiers authentiques, mais aussi sensibiliser le public à l’impact environnemental.

Après un long trajet en avion, les Globes Trotter commencent leur voyage par la Jamaïque pendant 10 jours, « une immersion rapide dans un pays qui n’en laisse pas le choix », nous écrivent-ils. Un peu perturbés par la relation touristes/habitant intéressée, ils se sont laissés bercés par la musique et la culture Jamaïcaine au son du Reggae. Ils nous décrivent le pays en détail dans leur article http://nomad2-0.com/pour-voyage-en-jamaique/

Ils sont ensuite restés 20 jours à Cuba où ils ont pu, cette fois, nouer de belles relations humaines avec les locaux des différents villages. Loin d’être un paradis pour les habitants de cette île, ils ont pu comprendre les problématiques et ce que le pays a traversé.

Ils s’envolent de la Havane le 13 janvier en direction de Mexico où ils passent plusieurs semaines intenses. Le Mexique les enchante : de Mexico à Tulum en passant par Puebla, Merida, Oaxaca, Etcetera, ils vont de surprises en surprises !! Ils se musclent les gambettes en  gravissant les temples aztèques (Teotihuacan, Chitzen Itza…), se musclent le palais à coup de Tacos pimentés et de Mezcal (boisson locale forte), se musclent les yeux grâce au carnaval de Puerto Escondido, sur les drapeaux et les façades des villes et des Eglises, le Mexique est aussi à lui seul, un carnaval de couleurs. Suite à tant d’émotions, pour se remettre, ils sont ensuite partis au Belize, destination courtisée par les amateurs de plongée pour faire une petite pause. Ils se sont régalés dans la deuxième plus grande barrière de corail au monde à admirer requins, raies et tortues.

Parce qu’ils ne sont pas non plus au bout du monde que pour sillonner les plages les plus belles de l’Univers et profiter du Reggae,  Laetitia et Alex sont partis ensuite au Guatemala où ils rencontrent deux français qui travaillent pour une association venant en aide aux animaux victimes du marché noir, l’association ARCAS. Ils passent une semaine dans cette organisation en plein milieu de la jungle. Ils nettoient les cages et nourrissent les animaux dans l’attente qu’ils retrouvent un jour leur liberté dans la nature.

Ils font encore de très belles rencontres et cette découverte leur permet de participer à la lutte contre le trafic d’animaux sauvages. Alexandre s’occupe d’un singe hurleur et d’une loutre. Le singe est très calme et timide. La loutre est, quant à elle, très joueuse et communicative. Elle adore la présence des humains. Du coup,  elle ne sera sans doute jamais relâchée dans le monde sauvage

Laetitia s’est occupée en début de semaine de perroquets et toucans, et en fin de semaine d’un singe hurleur et de biches. Les toucans sont magnifiques mais ils essaient en permanence de venir leur « taper » sur la tête,  avec leur grand bec. C’est assez douloureux, surtout à 07h00 du matin.

Les journées passent très vite, l’ambiance est excellente et ils prennent beaucoup de photos et vidéos de tous les animaux du centre.

Exceptionnellement, dans le cadre de l’échange qu’ils entretiennent avec  les enfants de l’association « l’Enfant@l’hôpital », le directeur/vétérinaire les a autorisé à entrer quelques minutes dans une partie du centre « interdite » aux volontaires. Ils découvrent alors des nouveaux nés, des bébés singes araignées et hurleurs, 2 jaguars de 5 mois et un jaguar adulte. Ces animaux sont soit dangereux, soit trop petit pour que tous les volontaires les approchent. Les membres de l’association ARCAS souhaitent garder une distance entre les animaux et les humains pour qu’ils puissent conserver un instinct sauvage et naturel.

Leur expérience au sein de l’association ARCAS est extraordinaire. Ils sont admiratifs des guatémaltèques qui se battent pour que la faune et la flore de leur pays restent intacte.

Nous nous arrêtons là pour avoir d’autres aventures extraordinaires au prochain article. En attendant, Alexandre et Laëtitia se promènent au Nicaragua. Nous attendons avec impatience la suite des festivités !!

N’hésitez pas à voir cette magnifique vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=uXtlBOtgaU 

Et plus d’infos sur : http://www.arcasguatemala.com

Leur Site Internet : http://nomad2-0.com/

Une belle vidéo ici : https://www.youtube.com/user/lesnomad20

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :