Revenir à Nos projets en cours

EquiTerre Paris décide de se lancer dans le tourisme responsable

tourismesolidairelowAu cours de l’année 2011, le nombre de touristes dans le monde a augmenté de 4,4%, atteignant ainsi un total de 980 millions de touristes (Source : Organisation mondiale du Tourisme (OMT)). Cette hausse, malgré la crise, pose la question des impacts négatifs du tourisme : création de richesse qui n’est jamais équitablement redistribuée, conséquences sur l’environnement, contribution au réchauffement climatique…
Pourtant, dès 1995, l’Organisation Mondiale du Tourisme se réunit à Lanzarote (îles Canaries) et rédige une Charte du tourisme durable qui stipule que « le tourisme doit être supportable à long terme sur le plan écologique, viable sur le plan économique et équitable sur le plan éthique et social pour les populations locales ».
Le tourisme durable participe au développement des populations et des territoires tout en contribuant aux grands enjeux actuels : lutte contre le réchauffement climatique, protection de la biodiversité et réduction de la pauvreté. Les diverses notions qui gravitent autour du tourisme durable (solidaire, équitable, responsable…) font appel à une éthique de responsabilité vis-à-vis de la Terre et de ses habitants.

Dans le cadre de son engagement pour le tourisme responsable, EquiTerre Paris a décidé d’aider et de parrainer des Globe-Trotteurs en Herbe, Bénédicte Bimoko,  qui va partir en voyage pendant 6 mois !

Trip Bénédicte

Voici la description de son voyage qu’elle nous a faits…:)

« Je vais mener à compter d’avril en solitaire un voyage en sac à dos à visée pédagogique et journalistique à travers l’Inde du Nord, le Népal, l’Australie et la Jamaïque.A travers ce voyage, je souhaite partir à la rencontre de personnes qui, à la limite parfois de la marginalité, ont choisi de vivre autrement : à mille lieues de notre modèle de société individualiste d’hyper-consommation. Au moyen de ce voyage militant, je souhaite sensibiliser aux bienfaits d’une consommation raisonnée et responsable en m’astreignant à un minimum de dépenses et en intégrant des fermes d’agriculture biologique en tant que WWOOFeuse. Il s’agira également de faire la promotion de l’interculturalité en vivant en immersion totale avec les populations locales en partageant leur quotidien. Citoyenne du monde, j’interviendrai dans des écoles et orphelinats en tant que volontaire. Mon voyage sera ponctué par la mise en ligne d’articles (carnets de voyages, portraits, interview, reportages, etc.) et de photos sur un blog dédié au récit de mon périple. je souhaite proposer des ateliers pédagogiques dans des écoles pour restituer mon expérience hors-norme.

Pourquoi ce voyage ? Entre autre pour sortir du train-train quotidien, perdre mes repères et repousser mes limites. Pour satisfaire ma curiosité et ma soif d’évasion en allant à la rencontre d’autres cultures et modes de pensée. Mais aussi pour vivre une expérience de solidarité à l’international, mener une action sur le terrain et en participant à un projet collectif et soutenant des projets locaux d’éco-village ou d’éducation. Puis pour me donner du temps pour me ressourcer, apprendre à me connaître, m’adonner à ma passion pour l’écriture et tenter de décrire l’indicible : la beauté de rencontres et de paysages ou la cruauté du sort de populations paupérisées…

En savoir plus sur mon parcours ? Je suis une cyber-militante engagée dans diverses causes : droits de l’homme, lutte contre l’exclusion et la pauvreté, pour la promotion de la diversité et opposée à la fermeture des frontières. je suis engagée dans le développement durable à titre personnel et professionnel. Plusieurs séjours en WWOOFing ont durablement transformé mes choix de consommation et ma philosophie de vie. »

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de la suite de son aventure… 😉

 

[important]Si vous aussi vous avez des projets de voyage, n’hésitez pas à nous contacter pour obtenir une aide, un soutien et un accompagnement![/important]

1 ping

  1. […] Pour plus d’informations, retrouvez la description plus complète du projet en cliquant ici […]

Laisser un commentaire