Food Sense Tour au Paraguay!

La route du Food Sense Tour se poursuit a au cœur de l’Amérique latine, c’est parti pour deux semaines au Paraguay.

Direction la capitale Asuncion, ville patrimoniale remarquable, où Maud, Hélène et Marion ont été accueilli par David, tatoueur et couchsurfeur, dans son appart/salon de tatoo. Si le couchsurrfing est un moyen très accessible de maîtriser les dépenses pendant le voyage et de découvrir une culture de l’intérieur, c’est également un système qui impose des contraintes : le revers de la médaille du voyageur responsable respectueux de l’hôte et de son accueil implique qu’il est nécessaire de s’adapter au mode de vie du couchsurfeur et du pays.  Ceci passe par exemple par les horaires de vie (réveil, coucher, repas,..), musique, bruit, moins de confort dans la vie de tous les jours…

Afin de mettre un pied dans l’ambiance, les filles ont participé à un atelier de potager bio urbain. Autour des aromates, fruits et légumes, elles ont pu échanger des conseils et astuces pour un bio jardin citadin!

Le projet suivant consistait en un partenariat avec la boulangerie-traiteur KARU. KaruCette entreprise organise sa production autour des produits locaux et bio. Elle confectionne et vend ses produits à différents commerces, propose ses services de traiteur, et organise des projets sociaux tel que des marchés de petits producteurs régionaux. Son objectif: promouvoir le slow-food, des produits de qualité, authentique, et fidèle à la culture Paraguayenne.

Grâce à cette matière, les filles ont pu donner un coup de pouce à KARU en remettant à jour leurs pages facebook et instagram, et par l’organisation d’un Hold-up sur le thème du pain. Le principe est simple: organiser des animations dans le but de faire participer les consommateurs dans une réflexion sur le produit, et laisser la parole aux membres de KARU afin qu’ils puissent expliquer la mission sociale de l’entreprise.

Et pour terminer en beauté, rien tel que l’organisation d’une disco-soupe, transformé en disco-jus (météo oblige, la boisson fraîche est de rigueur), pour lutter contre le gaspillage alimentaire !

Disco soupe

Grâce aux 60kg de dons de fruits et légumes des vendeurs du marché Abasto (marché central d’Asuncion), et de l’enthousiasme des participants, le disco-jus a rencontré un beau succès. Charmé par cette initiative, les locaux envisagent même de poursuivre l’aventure disco!

En quittant le Paraguay, le Food Sense Tour remporte une belle victoire, celle d’avoir sensibilisé à l’intérêt de la disco soupe et du Make sens au Paraguay.

Morgane Leidier

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :