«

»

Juin 02

Slow Food, vous connaissez?

3De plus en plus présent en France, le mouvement Slow Food apparait à la fin des années 80, quand un groupe d’amis décide de fonder, en opposition à l’apparition des premiers fast- foods* en plein de cœur de Rome, une association qui aurait pour but de rappeler aux consommateurs l’aspect convivial des repas ainsi que de la nourriture en général, de son importance pour le corps comme pour l’âme, et d’éduquer les nouvelles générations sur notre incidence sur l’environnement à travers notre alimentation.

Leur objectif au fil des années, sera d’éveiller les consciences, d’amener à une nourriture de qualité et locale pour tous et à s’interroger sur le contenu de nos assiettes.

Le projet prend vie et est soutenu par des milliers d’italiens puis atteint rapidement le reste de l’Europe, et enfin du monde entier. Slow food compte aujourd’hui des millions de membres adeptes de cette philosophie du plaisir qui sont décidés à ralentir la cadence et à agir pour la biodiversité alimentaire.

2

Comment ça marche ?

Partout dans le monde, l’association possède des conviviums ( du latin «  vivre ensemble »), des lieux pour ses membres afin qu’ils organisent près de chez eux toutes sortes d’activités telles que des conférences, manifestations, discosoupe, repas ou visites de fermes.

Slowfood développe de nombreux projets comme par exemple :

  • l’Arche du Goût : qui répertorie et protège les variétés de plantes alimentaires ou d’animaux d’élevage menacés de disparition par l’agriculture industrielle;
  • Université des Sciences Gastronomiques : créée en 2003, ce centre de formation cherche à protéger la biodiversité, à maintenir le lien entre gastronomie et sciences de l’agriculture. On y enseigne la gastronomie à travers la sociologie, l’économie, l’écologie, la politique, l’éco-agronomie,…
  • TerramadreDay : qui vise à réunir tous les acteurs de la filière alimentaire et qui souhaitent défendre l’agriculture, la pèche et l’élevage durables pour préserver le goût et la biodiversité de la nourriture.

logoslow foodLe petit escargot rouge du logo de Slowfood fait l’éloge de la lenteur, nous rappelle de prendre le temps de choisir nos aliments, de les connaître, de les savourer, d’oser se faire plaisir autour de la table, entre amis, avec la famille. Il nous pousse à être responsables, protecteurs des espèces animales et végétales, de leur bien êtres, défenseurs du développement durable accessible à tous, à être des consommateurs vigilants combattant le gaspillage alimentaire et l’accaparement des terres.

Slowfood nous ramène à l’essentiel et aux valeurs de partage, et quelque part aussi de courage.

Visionner la vidéo explicative en cliquant ici!

* Restauration rapide

Laura Sanchez

2 Commentaires

1 ping

  1. Griffon

    Très bon article! Moi qui ne connaissait pas du tout Slow Food cet article me donne envie d’en connaître davantage sur cette association!!
    Merci à l’auteur de l’article pour cette belle découverte.

  2. Benoît

    Très bonne article qui explique très bien le slow food. Très intéressant

  1. Food Sense Tour au Paraguay! » Equiterre France

    […] projets sociaux tel que des marchés de petits producteurs régionaux. Son objectif: promouvoir le slow-food, des produits de qualité, authentique, et fidèle à la culture […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>